Essie Lux effect #2 Peut-on tomber amoureuse d’un vernis ?

Troisième top coat lux effect d’essie.

1ier épisode ici où je vous en présentais deux.

Celui-ci est surprenant. C’est le shine of the times.

Dans le flacon on le prend pour un top coat à flackies translucides à tendance dorée.

A la pose il révèle plein de reflets couleur feu.

Très joli, très original.

  

Je l’ai posé sur la paradoxal de chanel. Ce n’était peut-être pas le meilleur choix.

Ca réveille le paradoxal mais le soucis je pense est que le paradoxal n’a pas à être réveillé. Le paradoxal se suffit à lui-même.

Il n’est pas mon lux effect préféré mais je pense que ça tient au vernis de base donc (le paradoxal) et à la saison : il est plus automnal qu’hivernal 😉

 

En écrivant ce post il a fallu que j’en ai le coeur net et je l’ai donc essayé vite fait sur 4 vernis differents.

  • un marron séphora :  leather boots (index)
  • un rouge vif et basique (majeur)
  • un bleu jean : rimmel my denim (annulaire)
  • un essie : it’s genius (auriculaire)
  
Ne me demandez pas pourquoi mais le marron s’est barré quand j’ai mis le lux effect (pourtant il était sec) bref.
Sur différentes couleurs on voit je trouve que le shine of the times est plein de possibilités 😉 et apporte beaucoup de peps aux ongles.
Il est par contre absolument impossible à prendre convenablement en photo (faut dire aussi que j’utilise mon 4S). Je vous jure qu’il est beaucoup plus « présent » et à reflets changeants en vrai.
Publicités

2 réflexions sur “Essie Lux effect #2 Peut-on tomber amoureuse d’un vernis ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s